Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Vous êtes sur le BLOG du Syndicat FO des Employés et Cadres du Commerce de l'Essonne.Une seule condition pour adhérer à notre syndicat : "être salarié dans le commerce non alimentaire et travailler en Essonne" - focommerce91@gmail.com

à Casto... TOUS EN GREVE, lundi de pentecôte !

logo-fo-3333.JPG
SECTION CASTORAMA

 

TOUS EN GREVE
le LUNDI de PENTECOTE

28 MAI 2007

 

 

-de 1000,00 Euros par mois

C’est le salaire de nombreux salariés de Castorama

 


1 %

C’est notre augmentation de salaire pour l’année 2007
Soit – de 10 Euros pour les plus bas salaires

 


Le Lundi de Pentecôte,

Une journée de travail non rémunérée

 


3

Ce sont les coefficients qui

Seront au SMIC en juillet 2007

 


1800

C’est le nombre de salariés en moins
dans l’entreprise en 6 années

 


Et aussi :

Des conditions de travail

De plus en plus difficile

Le manque de personnel

 

C’est pour toutes ces raisons que
- FORCE OUVRIERE -

appelle les salariés de Castorama à faire grève le lundi 28 mai 2007.


Tél : 03.20.52.19.58 Fax : 03.20.49.04.35 SFR : 06.14.88.64.30 focomnord@aol.com

Pour adhérer : Fédération des Employés et Cadres 28, rue des Petits Hôtels 75010 Paris

 



Supprimer un jour férié : une agression contre la

Réduction du temps de travail!

FORCE OUVRIERE dit NON !

Le gouvernement a supprimé un jour férié, plus exactement le Lundi de Pentecôte, au prétexte de financer la prise en charge des frais liés à la dépendance des personnes âgées et des handicapés.

La ficelle est un peu grosse !

La dépendance méritait mieux que la remise en cause de la Réduction du Temps de Travail.

Pour FO, la prise en charge des frais liés au vieillissement et à la dépendance, mais aussi l’isolement grandissant des personnes âgées, est un vrai problème, qui devait et doit toujours être réglé par le gouvernement.

Supprimer un jour férié : une très mauvaise idée.

La suppression d’un jour férié constitue une véritable remise en cause de la RTT.

Ce nouvel impôt est aberrant : on ne finance pas une caisse de sécu par la suppression de jours fériés. Demain, la suppression d’un dimanche sur trois pour financer le déficit de quelle caisse ?

Ce nouvel impôt est économiquement inadapté.

Le produit de cette journée de travail obligatoire non payée ne va, pour sa grande majorité, pas aux personnes âgées ni aux handicapés, mais dans la poche des employeurs.

On comprend l’empressement qu’a eu le MEDEF à approuver la décision du gouvernement, ce qui lui a permis à la fois de remettre en cause la RTT, et de s’offrir une journée de travail à moitié prix ! L’introduction dans le Code du travail de la notion de travail obligatoire non rémunéré constitue un dangereux précédent qui n’est pas sans rappeler les corvées du Moyen Âge.

 

Non à la faiblesse de nos rémunérations

Non à la baisse des effectifs

Non aux mauvaises conditions de travail

Non au travail non rémunéré

TOUS DANS L’ACTION
LE 28 MAI 2007

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article