Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Vous êtes sur le BLOG du Syndicat FO des Employés et Cadres du Commerce de l'Essonne.Une seule condition pour adhérer à notre syndicat : "être salarié dans le commerce non alimentaire et travailler en Essonne" - focommerce91@gmail.com

GUIDE DU CONSEILLER du salarié

 

Guide du conseiller du salarié

Le conseiller du salarié a été créé pour pallier l’absence d’institutions représentatives du personnel dans certaines entreprises.

 

En fait, en 1989, le législateur a donné, au salarié faisant l’objet d’une procédure de licenciement, la possibilité de se faire assister lors de l’entretien préalable par une personne de son choix appartenant à l’entreprise.

Très vite ce système a montré ses limites dans les entreprises dépourvues de représentants du personnel. Pressions patronales, abattement sur salaire pour la durée de l'entretien, absence de protection accordée aux salariés qui se dévouaient pour aider leur collègue, autant de mesures qui rendaient, en fait, impossible le libre exercice de cette fonction d'assistance.

Deux réponses étaient dès lors envisageables pour permettre que le salarié soit tout de même assisté lors de son entretien préalable.

La première, portée par la CGT-FO, consistait à supprimer le seuil des 50 salariés nécessaires pour la désignation d'un délégué syndical, et qui aurait permis, pour le salarié, de bénéficier d'une aide « locale », naturellement au fait des problématiques de l'entreprise et, pour son défenseur, d'être placé dans une situation moins contraignante. Mais à cette solution, qui aurait par ailleurs permis d'étendre la présence des syndicats aux petites et moyennes entreprises, a été préférée une seconde réponse, consistant à autoriser la présence d'une personne extérieure à l'entreprise, dénommée « conseiller » du salarié.

Le conseiller du salarié a alors été doté, dès le début, d’un statut et de moyens spécifiques. Puis, petit à petit, l’institution a un peu été laissée de côté, surtout par les pouvoirs publics. Pourtant, de nombreuses difficultés et lacunes ont été mises à jour, mais jamais comblées !

Or, désormais, son rôle reprend de l’importance, non seulement à cause de la crise que nous traversons et des multiples ruptures de contrats qu’elle entraîne, mais également en raison de la montée en puissance de la rupture conventionnelle dont le conseiller du salarié devient un acteur privilégié. Son champ de compétence a été élargi alors que ses moyens sont restés les mêmes !

Il est donc impératif de renforcer cette institution, de mieux la faire connaître et de former les conseillers du salarié afin qu’ils soient tout à fait réactifs face à cette évolution.

Ce guide est destiné à donner aux camarades conseillers du salarié une vision globale de leur fonction, des conditions dans lesquelles elle s’exerce et des améliorations que la Confédération entend revendiquer.

Il ne saurait être utilisé sans la « boîte à outils : l’entretien préalable pas à pas », que vous trouverez en annexe, document pratique mis à leur disposition pour les aider à répondre aux questions les plus fréquentes qui peuvent se poser lors de l’entretien préalable et à leur conseiller l’attitude à adopter.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article