Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Vous êtes sur le BLOG du Syndicat FO des Employés et Cadres du Commerce de l'Essonne.Une seule condition pour adhérer à notre syndicat : "être salarié dans le commerce non alimentaire et travailler en Essonne" - focommerce91@gmail.com

NON aux licenciements

Tous les secteurs d'activité sont concernés et en particulier le commerce. les fermetures de magasins, les restructurations par des centralisations de services, les suppressions de personnel pour faciliter les reventes... c'est pour cela que le 15 février, nous serons à l'Union Départementale d'Evry pour prendre la parole, témoigner et organiser la résistance


UNION  DEPARTEMENTALE

FORCE  OUVRIERE

DE  L'ESSONNE

 

12 Place des Terrasses de l'Agora 91034 EVRY CEDEX

tel : 01.60.78.15.57    fax : 01.60.77.96.94       E-Mail : forceouvriere91@free.fr

 

Evry, le 30/01/2007

A TOUS LES SALARIES DU PRIVE ET DU PUBLIC

A TOUTE LA POPULATION DE L'ESSONNE

 

Halte à la désindustrialisation, aux délocalisations !

NON aux licenciements !

 

ALTIS (ex-IBM) à Corbeil, FAURECIA à Brières les Scellés, SARIA à Etampes?

Des centaines d'emplois supprimés ou menacés

 

Des délégués syndicaux licenciés comme à KAPPA (ex-MAPAC)

 

Le département de l'Essonne est touché de plein fouet par la politique du gouvernement et  du MEDEF qui, pour réduire le coût du travail en application des directives européennes, externalise, privatise, délocalise et licencie en nombre des salariés qualifiés, voués au chômage ou à la précarité.

 

Halte à la remise en cause de nos services publics !

NON aux suppressions de postes !

 

192 postes d?employés supprimés en 7 ans à la Caisse Primaire d?Assurance Maladie de l?Essonne? En 1982, il existait 28 centres de paiement de la Sécurité Sociale, en 2007, il devrait en rester 8 !

 

463 postes de professeurs supprimés à la rentrée 2007 dans les collèges et lycées de l?académie de Versailles, auxquels il faut ajouter 60 postes de surveillants. Combien dans l?Essonne ?

 

La Direction de l?Action sociale a annoncé qu?elle ne verserait plus les subventions destinées à financer les emplois créés lors du passage aux 35 heures. De nombreux salariés sont menacés de licenciement et l?avenir des établissements spécialisés est en grave danger.

 

1 025 personnels ouvriers, agents d?accueil et d?entretien (les TOS) des collèges transférés au Conseil Général, 844 TOS des lycées transférés au Conseil Régional. Des centaines de personnels de la Direction Départementale de l?Equipement transférés au département? et menace de privatisation de leurs services.

 

 

L?Union Départementale FORCE OUVRIERE de l?Essonne organisera une CONFERENCE DE PRESSE, en présence de ses délégués et militants des entreprises et services publics du département touchés par les fermetures ou délocalisations d?usines, les licenciements, les suppressions d?emplois et de postes :

JEUDI 15 FEVRIER à 18h

à la Maison des Syndicats à EVRY

 

Contre la casse du tissu industriel

Pour l'annulation des licenciements

Pour le rétablissement des postes supprimés

et le maintien de tous les services publics

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article