Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Vous êtes sur le BLOG du Syndicat FO des Employés et Cadres du Commerce de l'Essonne.Une seule condition pour adhérer à notre syndicat : "être salarié dans le commerce non alimentaire et travailler en Essonne" - focommerce91@gmail.com

Résolutions FEC FO COMMERCE 2006/2007

En ligne sur le site de notre Fédération www.fecfo.fr 
nos résolutions du COMMERCE pour 2006-2007
Notre organisation est démocratique. C'est une démocratie par délégation.
 
Une fois par an, la fédération réunit les délégués de tous les départements
les délégués départementaux sont désignés par les syndicats départementaux
 
lors de la Conférence Nationale Professionnelle, les délégués discutent de la situation et
de leurs discusions, une commission est élue pour rédiger les résolutions pour l'année qui suit.
 
C'est parce qu'elles sont décidées
démocratiquement,
que l'ensemble des adhérents FO
du commerce doit les respecter.
 
en voici l'introduction en avant goût :
 

La Conférence Nationale Professionnelle de la Section Fédérale Professionnelle du Commerce réaffirme son attachement à la Charte d’Amiens fondée sur le principe de l’indépendance syndicale auquel la CGT-Force Ouvrière associe le principe de laïcité. C'est la  garantie de la défense, de la préservation et de l’amélioration des droits et acquis des salariés. A ce titre, la Conférence Nationale Professionnelle de la Section Fédérale Professionnelle du Commerce reprend à son compte la résolution du CCN réuni à l'occasion du centenaire de la Charte d'Amiens les 5 et 6 octobre 2006.

 

A cette occasion, le CCN a réaffirmé que le syndicat qu'incarne Force Ouvrière est le seul, dans le respect de l'indépendance vis-à-vis des pouvoirs politiques, économiques et financiers, en mesure de rassembler les salariés quels qu'ils soient pour défendre leurs intérêts collectifs et redonner son sens à la solidarité.

A l'occasion de ce 100ème anniversaire de la Charte d'Amiens, le CCN lance un appel aux salariés et les invite à rejoindre la CGT-Force Ouvrière pour renforcer l'indépendance et donc l'efficacité syndicale.

Alors que s'ouvrent les campagnes électorales, pour les présidentielles puis les législatives, le CCN rappelle que Force Ouvrière ne donnera pas de consigne de vote et continuera, en toute indépendance, à défendre ses priorités et revendications.

 

La Conférence Nationale Professionnelle de la Section Fédérale Professionnelle du Commerce, s'inquiète fortement des conséquences des rapports HADAS-LEBEL et CHERTIER dont le gouvernement se saisit dans le cadre de la réforme du "dialogue social" pour tenter de détruire cette indépendance syndicale, par la mise en place du financement des organisations syndicales et par la remise en cause de la représentativité syndicale.  

 

A ce titre, la Conférence Nationale Professionnelle de la Section Fédérale Professionnelle du Commerce soutient la Commission Exécutive de la Confédération pour faire obstacle à la mise en œuvre de ces objectifs destructeurs du syndicalisme libre et indépendant.

 

Dans la même logique, la Conférence Nationale Professionnelle de la Section Fédérale Professionnelle du Commerce s'inquiète de la création de la Confédération Syndicale Internationale par la fusion de la CISL et de la CMT dans laquelle s'intègre désormais l'Eglise ! Elle se félicite de la position de la Confédération qui s'est démarquée de la Confédération Européenne des Syndicats.

 

Pour les mêmes raisons, la Conférence Nationale Professionnelle de la Section Fédérale Professionnelle du Commerce s’oppose à la négociation par UNI d’accords mondiaux ou régionaux dans les entreprises multinationales.

 

La Conférence Nationale Professionnelle de la Section Fédérale Professionnelle du Commerce déclare que le rôle d’UNI n’est pas de se substituer à ses affiliés mais, au contraire, de les aider à s’organiser pour agir ensemble pour préserver et améliorer le sort des salariés et que, par ailleurs, notre section fédérale ne saurait être engagée par des prises de positions d’UNI qui seraient contraires à ses résolutions.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article