Présentation

  • : Syndicat FO commerce 91
  • Syndicat FO commerce 91
  • : Vous êtes sur le BLOG du Syndicat FO des Employés et Cadres du Commerce de l'Essonne. Une seule condition pour adhérer à notre syndicat : "être salarié du commerce non alimentaire et travailler en Essonne"
  • Contact

Vos Droits

Les conventions collectives du COMMERCE NON ALIMENTAIRE

Le code du travail

Les Allocations familliales (CAF)

L'Assurance Maladie (CPAM)

La CNAV ( La caisse nationale d’assurance vieillesse)

Le Pôle Emploi

l'AGEFIPH (association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées)

MDPH 91 (Maison départementale des personnes handicapées de l'Essonne )

Les Conseillés du Salarié

Inspection du travail 91



Recherche



DE L'INFO EN VIDEO

"Pour les prolétaires qui se laissent amuser par des promenades ridicules dans les rues, par des plantations d'arbres de la liberté, par des phrases sonores d'avocat, il y aura de l'eau bénite d'abord, des injures ensuite, enfin de la mitraille, de la misère toujours."
Auguste Blanqui
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 11:01

COMMUNIQUE DE PRESSE


DOMMAGE POUR LES SALARIES !

 


FORCE OUVRIERE le 12 décembre 2008 avait proposé au représentant de l'UES LEROY MERLIN de négocier pour échanger une partie substantielle des astreintes, à laquelle elle avait été condamnée pour emploi illicite des salariés le dimanche, en contrepartie :

 

  • du respect du repos dominical des salariés,

 

le maintien de la rémunération des salariés,

 

un engagement d'augmentation de salaires de 5%,

 

la fermeture immédiate de tous les magasins ouverts qui ne disposent pas d'une dérogation.

 

LEROY MERLIN a refusé nos propositions et préfère aujourd'hui aller en Cassation plutôt que d'utiliser cet argent pour le bien-être des salariés.

Si le juge de l'Exécution des Peines statue en condamnant une énième fois LEROY MERLIN à payer les astreintes, c'est un peu plus de 2 650 000

qui resteront bloqués plutôt que de servir aux salariés de par la seule volonté d'une entreprise qui prétend se battre pour ses salariés.

FORCE OUVRIERE maintient sa proposition de négociation et ses revendications.

Paris, le 11 février 2009


SITE SPECIAL DEFENSE DU REPOS DOMINICAL :
http://fecfocommerce.over-blog.com

article vu sur le site :
http://fecfocommerce.unblog.fr/2009/02/13/dommage-pour-les-salaries/

Partager cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog