Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Vous êtes sur le BLOG du Syndicat FO des Employés et Cadres du Commerce de l'Essonne.Une seule condition pour adhérer à notre syndicat : "être salarié dans le commerce non alimentaire et travailler en Essonne" - focommerce91@gmail.com

Jean Claude MAILLY sur Europe 1 - 29/12/2008

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière, répond aux questions de Patrick Cohen

Mailly : "je dénonce les problèmes à l'hôpital public depuis plus d'un an"

Invité d'Europe 1, Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière, a déclaré lundi dénoncer "depuis plus d'un an les problèmes à l'hôpital public", après la mort d'un enfant mercredi soir à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris (XIVe).
Je dénonce les problèmes à l'hôpital public depuis plus d'un an, ça fait plus d'un an que j'ai expliqué au ministre, aux responsables du gouvernement : 'attention, on va avoir des pépins'." Réaction de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière, lundi matin sur Europe 1  après la mort d'un enfant mercredi soir à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris (XIVe).

"Le problème des moyens à l'hôpital public, ça fait un moment qu'on le dénonce, c'est un problème qui a été aggravé par les conditions de mise en place des 35 heures à l'hôpital public, on l'avait dit à l'époque, il n'y a pas eu les recrutements suffisants", a expliqué le secrétaire général de FO au micro de Patrick Cohen. "Pour avoir visité beaucoup d'hôpitaux publics ces derniers temps, j'ai été frappé quand les soignants venaient me voir, a poursuivi le leader syndical, car c'était pour me parler de problèmes de souffrances au travail, de problèmes de conditions de travail avant de parler des salaires, ce qui est un peu atypique aujourd'hui."

"Il y a une lente dégradation des conditions globales", a-t-il déploré. "Quand le personnel a du mal à prendre ses congés, ou qu'il ne peut pas être remplacé, on a des fermetures temporaires de lits (...) quand un hôpital général d'une petite ville ferme, qu'on a un problème et qu'on appelle le SMUR ou le SAMU, parfois distants de 40 km, il y a vraiment un problème d'organisation", a encore insisté Jean-Claude Mailly.

"Le problème global de moyens est valable aussi dans la psychiatrie, et la loi en préparation n'y répond pas", a ajouté Jean-Claude Mailly sur notre antenne après l'évasion de deux malades, dont un dangereux, à Marseille.



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article