Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Syndicat Employés et Cadres du COMMERCE FO 91

Vous êtes sur le BLOG du Syndicat FO des Employés et Cadres du Commerce de l'Essonne.Une seule condition pour adhérer à notre syndicat : "être salarié dans le commerce non alimentaire et travailler en Essonne" - focommerce91@gmail.com

Bricorama en grève pour les salaires

EMPLOYEE en CDI depuis trois ans au magasin Bricorama de la place d'Italie, Kimly touche 900 par mois, sans prime de fin d'année ni treizième mois. Une somme que cette caissière de 47 ans juge aujourd'hui « insuffisante »
pour pouvoir « se loger, se nourrir et vivre dignement ». « J'ai même un collègue qui travaille la journée ici et qui est SDF la nuit », se désespère cette discrète brune en serrant sa banderole.gr-ve-Bricorama-24-02-2008.JPG
Accompagnée d'une dizaine de collègues - sur les 23 que compte l'enseigne du XIII e -, Kimly a décidé de sortir du silence samedi, en manifestant toute la journée devant l'entrée de son magasin, au sous-sol du centre commercial Italie 2. Une grève décrétée après la tenue des négociations salariales annuelles, les grévistes estimant « insuffisante » la hausse des salaires de 1,5 %.
Un bon de 10 % de remise offert aux clients « Pour les petits salaires, cela correspond à 5 , ce qui est complètement ridicule », grince Marie-Claire Samson, déléguée CGT. Elle déplore également les « conditions de travail pénibles », la « polyvalence à outrance » et les employés en « sous-effectif ». « Nous demandons donc une hausse de 5 %, immédiate et pour tout le monde.
C'est vraiment le minimum », poursuit-elle. Prévenu du piquet de grève lancé par les syndicats CGT et FO il y a une semaine, le directeur du magasin, Vincent Tuufui, juge que « ces salariés minoritaires » ont « peu de chance » d'obtenir une revalorisation. « Le marché du bricolage est très morose en ce moment, et il y a déjà eu une prime de 126 annuelle pour tout le monde...
» observe-t-il. Pour dédommager les clients de ces « désagréments », il a même offert un bon de 10 % de remise, en guise de « geste commercial ». « Certains sont partis quand ils ont vu les policiers débarquer, s'énerve-t-il. Personne n'a été interpellé, mais les consommateurs ont eu peur... »
De nouvelles grèves devraient être organisées cette semaine, dans différents magasins
Bricorama
de France.

Camille Neveux
Le Parisien 25-02-2008


 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article